Publié dans Yvan Godbout

Imposer une limite à la fiction?

(Jérémie Bernard) Y a-t-il une limite à ce que l’on peut dépeindre dans la fiction ? Depuis quelques jours, le débat est officiellement lancé au Québec. Pour ceux et celles n’ayant pas suivi le dossier, l’auteur Yvan Godbout et le directeur général des Éditions AdA, Nycolas Doucet, sont accusés de production et distribution de pornographie juvénile pour un passage d’un roman où l’on décrit une jeune fille de neuf ans se faisant violer par son père. La loi, dans ses grandes lignes, parle d’intention pour condamner un texte. On en déduit alors qu’il faudrait que le texte fasse l’apologie de...

Lire la suite →

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Luzerne Rousse